La mode, la mode, la mode

On n’y pense pas forcément mais la mode s’adapte elle aussi aux conditions climatiques de la région. Si vous comptez emménager un jour à Vancouver, échangez vos bottes en cuir contre … des bottes de pluie ! Et oui, ces chaussures qui vous rappellent votre enfance apparaissent dès Septembre dans les rues et je vous assure que ce ne sont pas des enfants qui les portent.

Heureusement, vous n’êtes pas obligés de vous en tenir aux roses fluo : différentes marques se sont emparées du marché et vous trouverez tous les modèles possibles et imaginables. Que ce soit de la paire de bottes qui s’arrête à la cheville à celle qui monte jusqu’aux genoux, des simples bottes en plastiques à celles rembourrées, ou encore les bottes au design plus extravagant, passant du léopard au zèbre.

Deux points communs : leur étanchéité et … leur prix ! Comptez $60 à $100 pour investir dans une paire aussi basique soit-elle (ou lancez vous à la conquête d’Amazon si vous ne voulez vraiment pas dépenser autant). Vous pouvez résister quelques jours mais  vous craquerez quand vous rencontrerez les premières marres créées par la pluie en bord de route.

En attendant, voici mon petit coup de cœur – quitte à y mettre le prix, autant se faire plaisir !                                               (Rainboots Hunter – 160$)

Rainboots HunterRainboots Hunter

Capilano Bridge

Capilano Bridge

Le pont Capilano est un des endroits touristiques les plus populaires de Vancouver. Il est situé à North Vancouver, soit une heure de bus du centre ville (bus 246 depuis W Georgia&Burrard St ).

Il s’agit d’un pont suspendu de 140 mètres de long, situé à 70 mètres de hauteur au dessus de la rivière. Sa traversée est assez impressionnante, surtout lorsque le poids des touristes y créé un mouvement de balance.

Vous décidez d’y faire un tour, malgré les 32$ de frais d’entrée et votre léger vertige. Vous pénétrez dans le parc, jetez un rapide coup d’œil à la boutique de souvenirs et commencez la lecture de l’histoire de construction du pont. Vous admirez les différents totems et vous approchez du pont : le voilà.

Capilano Bridge Vancouver

Vous commencez la traversée, tout fier, tentez de vous arrêtez en chemin pour prendre quelques photos  – ce qui est peu rassurant lorsque le pont n’est pas stable. Vous vous rappelez qu’il a été construit de telle sorte qu’il puisse supporter 96 éléphants et vous vous sentez un peu mieux. Un coup d’œil en dessus des rampes vous permet d’admirer la vue.

Capilano Bridge Vancouver

Une fois le pont traversé, vous repérez ce parcours élaboré à travers les arbres, qui vous permet d’en savoir davantage sur le parc et l’environnement tout en prenant de la hauteur. Vous vous arrêtez sur les différentes plateformes et appréciez la vue. North Vancouver est constitué de forêt tropicale tempérée,  facilement reconnaissable par sa dense végétation, sa mousse caractéristique et les espèces animales qui y vivent.

Capilano Bridge Vancouver

Un voile de brume rend l’endroit mystique et vous ressentez l’atmosphère particulière de la forêt.

Capilano Bridge Vancouver

Vous retraversez le pont et vous rendez au Cliffwalk pour la dernière partie du parcours. Il s’agit d’une plateforme élaborée au dessus de la rivière, vous donnant la sensation d’être dans le vide. Elle se termine par une plaque de verre impressionnante sur laquelle vous pouvez marcher au dessus du canyon.

Capilano Bridge Vancouver

A savoir

En hiver, le pont de Capilano est décoré de guirlandes lumineuses, ce qui rend l’endroit magique pour les fêtes de Noël. Envisagez d’y aller à la tombée de la nuit (aux environs de 16h30).

Capilano Bridge Christmas Lights

Lynn Canyon Park

Lynn Canyon Park

Vous avez entendu parler de ce parc gratuit situé à une heure de Vancouver et une petite balade en forêt ne vous ferait pas de mal. C’est parti !

Le Lynn Canyon Park a été construit en 1912 et s’étend sur 250 ha. Il est situé à l’Est de North Vancouver et est accessible par bus depuis Downtown (bus 240 puis 228/229). Il contient de nombreux chemins de randonnées aux longueurs et difficultés différentes, mais également un pont suspendu qui vous permet de traverser le canyon et une “piscine naturelle” à l’eau bleu turquoise.

Après une 1h10 de bus, vous arrivez à l’entrée du parc. Vous jetez un coup d’oeil au plan, décidez quel chemin prendre et prenez en photo le plan au cas où vous en auriez besoin plus tard. Le pont suspendu vous attend et vous le traversez d’un pas peu assuré – pourvu qu’il ne craque pas quand je passe.

Lynn Canyon Park

Lynn Canyon Park

Vous suivez les chemins – des plateformes en bois aménagées sur le sol – et appréciez le calme. Quelques rayons de soleil traversent les branches pour illuminer le sol. Vous vous promenez à travers les arbres, certains âgés de plus de 80 ans et vous vous sentez tout petit.

Lynn Canyon Park

Vous arrivez à la piscine naturelle appelée “30 Foot Pool” (pourquoi chercher un nom plus compliqué ?!), sautez à travers les rochers et accédez au bord de l’eau. Vous avez apporté votre maillot de bain et êtes prêts pour le grand saut dans cette eau transparente … Par précaution, vous trempez un pied avant de sauter et vous vous rendez compte que l’eau est froide, très froide.

LynnCanyon008

LynnCanyon007

Tant pis pour le plongeon ! Vous faites quelques pas dans l’eau puis préparez votre pique nique sur un rocher. Pendant que vous dégustez votre repas, un groupe de jeunes a repéré un rocher depuis lequel plonger (5m de hauteur). Leurs sauts sont accompagnés de “ohh” et de “ahh” émis par les visiteurs appréciant le spectacle – tout en étant bien contents de ne pas être à leur place.

La pause terminée, vous décidez de redescendre vers le Sud, de façon à rejoindre le Twin Falls Bridge. Vous reprenez votre chemin, tentez quelques “hors pistes” et arrivez jusqu’aux Twin Falls. Vous imaginez le tournage de Stargate et comprenez pourquoi ils ont choisi ce lieu.

Cela fait deux heures que vous errez dans le parc et il est temps de reprendre le bus. Vous rentrez au centre ville avec plein de belles images en tête.

Site officiel du parc

Lynn Canyon Park

Lynn Canyon Park

Richmond Night Market

Richmond Market Vancouver

Chaque été, de Mai à Octobre, a lieu le marché de nuit de Richmond. Très attendu des Vancouvérois, il s’agit d’un marché proposant différents stands de nourriture asiatique et quelques produits typiques. Il est ouvert le vendredi, samedi et dimanche soir à partir de 19h uniquement (18h le dimanche et jours fériés).

L’ambiance y est festive, les jeunes aussi bien que les familles s’y retrouvent les soirs d’été pour dîner, profiter des spectacles organisés à l’entrée du marché et profiter de l’atmosphère.

Vous décidez d’y faire un tour un samedi soir. Vous payez les 2$ de frais d’entrée et pénétrez dans cet espèce de parking aménagé en festival. Vous êtes accueillis par de nombreuses statues de canards, symbole du marché 2013.

Vous commencez à parcourir les premiers stands, consacrés à des objets en tout genre : chaussettes, ballons, clés usb, vêtements, peluches …

Richmond Night Market

Puis vous remarquez ce stand intriguant composé de ballons en plastique flottant sur l’eau … 10$ la session vous semble un peu cher pour entrer dans un ballon. Le responsable s’approche de vous et vous propose une session gratuite, pour faire un peu de publicité. C’est votre jour de chance ! Vous montez dans la boule et … vous vous ridiculisez ! Pas facile de tenir debout sur l’eau ! Mais vous vous avouez que c’est quand même bien marrant et remerciez le teneur du stand pour cette expérience.

Richmond Night Market Bubbles

Vous approchez d’un immense canard gonflable en plastique et en profitez pour une petite session photo … puis pourquoi ne pas en profiter pour continuer avec le trône du Roi Canard !

Richmond Duck Market

Enfin, vous vous approchez des stands de nourriture – parce que vous êtes quand même là pour ça – et commencez à choisir votre repas. Vous avez tous les choix possibles et inimaginables. Depuis les dim sum jusqu’aux brochettes de poulet, des tentacules de calamars jusqu’aux tacos.

Richmond Market Food

Il vous faudra plus d’un aller retour pour faire votre sélection et vous décider parmi la vingtaine de stands disponibles. Tous les stands proposent des assortiments de 4 ou 5 pièces pour un prix allant de 4 à 12$. Finalement, vous optez pour un “rotato” – une brochette de pommes de terre coupées en tranches fines – assaisonné d’épices “bacon”, des sucettes de poulet aromatisées au wasabi et autres épices, un tacos poulet guacamole, des boulettes chinoises, une limonade citronnée en boisson et un cheesecake au Reese en dessert pour satisfaire votre côté gourmand.

Richmond Market Food 2

Vous observez avec curiosité les autres plats que vous n’avez pas pu goûter et vous vous dîtes que vous reviendrez surement avant la fin de l’été.

Site officiel du Marché de Nuit De Richmond

Stanley Park

Dimanche midi, le soleil brille et vous n’avez aucun plan pour la journée. Vous vous rendez compte que vous n’avez toujours pas visité le parc dont tout le monde vous parle depuis votre arrivée à Vancouver : Stanley Park. Vous emportez une bouteille d’eau, une paire de lunettes de soleil et vos meilleures chaussures : c’est parti pour une promenade de 8,8 km !

Vous prenez le bus, descendez le plus proche possible de l’entrée du parc et rejoignez le seul chemin qui permet d’accéder à la presqu’île : W Georgia St. La vue sur le parc depuis l’autre côté de la rive vous rappelle votre promenade de la semaine passée à travers Coal Harbour.

Vous repassez devant les yachts qui n’ont pas bougé depuis, vous identifiez la voie pour piéton (et évitez ainsi de vous faire renverser par une multitude de vélos) et traversez la rive.

Vous longez le chemin sur la droite, qui vous mène au début de la balade. Vous avez alors vue sur les immeubles de Coal Harbour, depuis le calme du parc, et le centre ville vous semble maintenant appartenir à un autre monde…
Stanley Park Vancouver

Vous dépassez une femme et sa poussette, croisez des familles entières de touristes prenant des photos et vous faites doubler par un couple en roller. Vous approchez du premier point de vue : celui des mâts totémiques.

Totem Stanley Park
Vous admirez ces œuvres crées par les Premières Nations, faites un tour dans la boutique de souvenirs (il y en a toujours une) et reprenez votre promenade.

Peu à peu, vous laissez le bruit des vagues vous bercer, accompagné d’une douce odeur marine. Vous ne pensez à rien et admirez la vue. Quelques hydravions viennent troubler votre tranquillité, puis repartent aussitôt.

Vous passez devant le canon Nine O’Clock, qui est résonne chaque soir puis poursuivez votre chemin jusqu’à Brockton Point, qui accueille un phare rouge et blanc. C’est à cet endroit précis qu’Arnold Schwarzenegger a remis la flamme olympique à Sebastian Coe à l’occasion des Jeux Olympiques d’Hiver (2010).
Phare Vancouver

Vous approchez de la statue immobile sur son rocher, Girl In A Wetsuit, et apercevez au loin le Lions Gate Bridge, ce pont qui relie Vancouver à North Vancouver.
Girl In a Wetsuit Stanley Park

Peu à peu, vous approchez le pont …le dépassez…vous avez parcouru la moitié du chemin ! Le Siwash Rock, une petite île constituée d’un rocher soutenant un arbre apparait dans votre point de vue. Cette île est associée à une légende des Premières Nations.
Rock Stanley Park
A l’approche de la Third Beach, les musiques à la mode atteindront vos oreilles et trottineront dans votre tête. Quelques jeunes branchés profitent des beaux jours pour déguster un barbecue sur la plage.
Third Beach Vancouver
Revêtez vos plus beaux bikinis et foncez tremper les pieds dans l’eau (le corps pour les plus courageux).
Pour ceux qui préfèrent les toboggans et l’eau douce, une piscine en plein air (payante) est à disposition entre les deux plages.
Second Beach Vancouver
La Second Beach, plus familiale, est située juste à côté d’un parc de jeux : idéal pour les familles et les personnes à la recherche de plus d’espace.

Kitsilano

Je suis obligée de vous parler du quartier dans lequel j’ai emménagé, ce coin tant prisé des expat : Kitsilano !

Kitsilano Coucher de soleil

Relié à Downtown par le pont de Burrard, Kitsilano est un quartier résidentiel aisé qui longe le bord de mer. Dans les années 60, Kitsilano était le coin de repère des Hippies. De nombreux restaurants végétariens, magasins biologiques et boutiques de yoga y sont encore aujourd’hui présents et on peut sentir parfois une odeur de joints dans la rue.

Les hippies ont grandi et les jeunes cadres dynamiques les ont peu à peu rejoints, séduits par la proximité des plages et le charme du quartier. Aujourd’hui s’y mélangent quelques maisons traditionnelles rénovées, des maisons modernes familiales et des appartements qui font la joie des étudiants de l’Université UBC, située à l’Ouest du quartier. Le prix des loyers a considérablement augmenté mais le quartier garde un esprit zen et éco-responsable.

En tant que quartier résidentiel, Kitsilano n’est pas un quartier qui se visite mais plutôt un quartier qui se vit. Vous décidez de vous y promener une petite heure, afin de ressentir l’atmosphère particulière qui y est présente.

Depuis le centre ville, vous montez dans le bus 22 et descendez à la station Arbutus Street, à l’intersection de Cornwall Avenue. Vous remontez légèrement vers le Nord et vous retrouvez nez à nez avec … la mer ! Bienvenue à Kitsilano Beach !

Kitsilano Beach

Plein de jeunes sont répartis par groupes et bronzent, discutent, jouent au beach volley sur la plage. La plage de Kitsilano a été récemment nommée parmi les 10 meilleures plages d’Amérique du Nord en raison de son panorama sur les montagnes et de son sable fin. Les plus courageux tentent un saut dans l’eau et jouent sur la plateforme aménagée à 20m de la plage.

Vous faites demi tour et remarquez de la fumée qui s’émane du parc longeant la rue : ne vous inquiétez pas, il s’agit juste des bbq organisés par des familles ou groupes d’amis. Certains jouent au frisbee sur la pelouse, d’autres s’entrainent à marcher sur une corde tendue entre deux arbres. D’autres encore sont tout simplement en train de bronzer ou d’apprécier la lecture d’un livre au soleil.

De l’autre côté de la route se trouvent un Starbucks (étonnant), un bar branché – The Local– où les personnes apprêtées jurent avec celles en bikini sur la plage et quelques restaurants.

Vous continuez votre route vers l’Ouest et vous vous retrouvez sur une terrasse surplombant une immense piscine : la fameuse piscine en plein air de Kitsilano.

Piscine de Kitsilano - Vancouver

Il s’agit de la plus grande piscine du Canada avec ses 137 mètres de longueur. Elle propose une alternative à la plage avec son eau salée chauffée, tout en offrant une vue splendide sur la mer, Stanley Park, English Bay et le panorama des montagnes.

Vous hésitez à y faire un plongeon mais gardez l’idée pour plus tard et continuez votre promenade. Vous décidez de rejoindre une des deux avenues commerçantes, la 4e Avenue et Broadway (9e Avenue). Vous n’avez pas peur de la montée mais vous vous dites que la 4e sera quand même plus facilement accessible. Vous traversez quatre avenues en pente et vous y voilà.

Très réputée, la 4e avenue regorge de restaurants, bars et de boutiques branchées. Vous vous retrouvez face à des magasins spécialisés en équipement de yoga, des boutiques pour futures mamans ou encore certaines spécialisées pour l’habillement de votre chien.

Broadway Avenue

Vous flânez un bon quart d’heure dans cette rue et décidez de rejoindre des rues un peu plus résidentielles. Vous dépassez Broadway et retrouvez la rue où vous logez, la 11e Avenue.

Les immenses maisons toutes différentes se succèdent, certaines avec terrasse et fauteuil dans l’entrée, d’autres avec une balançoire dans l’arbre dominant. Vous vous sentez en sécurité dans ces allées surplombées par des arbres touffues et voyez quelques rayons de soleil se dissimuler entre les branches.

Kitsilano Neighbourhood

Une douce odeur de barbecue règne et des discussions  et éclats de rire s’échappent de certains jardins. Vous vous voyez bien fonder une famille ici, même si ce n’est pas du tout prévu pour l’instant.  Vous vous sentez bien et comprenez pourquoi tant d’habitants ont adopté ce quartier.

Kitsilano004

English Bay

EnglishBay001

Un rayon de soleil apparait et English Bay se transforme en Côte d’Azur. Plein de jeunes en tenues d’été envahissent aussi bien les plages que les rues et terrasses voisines.

Coin sympathique pour apprécier la douceur de l’été, venez bronzer sur la plage, apprécier une glace ou une boisson glacée en terrasse. Vous y découvrirez les 14 statues énigmatiques de Chinois souriant dans le Morton Park, œuvre appelée A-maze-ing Laughter.

English Bay

Les deux rues se croisant à English Bay, Davie Street et Denman Street vous proposent une série de restaurants, bars et d’adresses sympas pour se réunir entre amis.

Vous décidez de vous balader dans le quartier et de :

  • Sortir votre meilleur short en jean, l’accessoire de base à Vancouver
  • Tester les immenses glaces sur mesure de chez Marble Slab Creamery
  • Prendre une photo marrante avec les statues souriantes (vraiment bizarres !)
  • Bronzer dans l’herbe au soleil parce qu’après tout, il faut bien profiter de l’été

English Bay

Pour la petite histoire

Les statues « A-maze-ing Laughter » ont été réalisées en bronze par Yue Minjun, un des artistes contemporains chinois les plus influents.  Elles représentent la signature de l’artiste et relèvent la question de l’interprétation du sourire.

English Bay

Installée en 2010, cette œuvre était censée rester temporaire et être restituée à son créateur en 2012. Les Vancouvérois, séduits par l’œuvre, ont signé des pétitions afin de garder les statues en place. Le fondateur de la marque Lululemon (célèbre marque canadienne de vêtements de Yoga) a été jusqu’à offrir  une donation de 1,5M$ à son créateur, qui originalement la vendait à 5M$.  Yue Minjun a finalement accepté cette offre et cédé l’œuvre à la ville, impressionné par le nombre d’habitants se prenant en photo avec.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur cet article de journal.

10 Choses à savoir sur Vancouver

1. Au cas où vous ne le sauriez pas, il pleut souvent

Parce qu’une ville parfaite, ça n’existe pas. Il faudra accepter la pluie si vous souhaitez emménager dans cette ville. Le seul moyen d’y échapper est de s’y rendre de Juin à Septembre, période pendant laquelle le soleil est au rendez-vous. Vous pourrez alors profiter pleinement de la plage et de ses fameuses piscines en plein air.

Dans le cas contraire ne vous inquiétez pas, il existe des magasins spécialisés de parapluies et les kaways sont à la mode. Les Canadiens de l’Est surnomment cette ville Raincouver, pas étonnant.

2. Mer et montagne se partagent le terrain

Kitsilano Beach Vancouver

Si Vancouver est si agréable à vivre, c’est surtout grâce à son environnement : habiter à 15 minutes de la plage et à 1 heure de la montagne n’est pas donné à tout le monde. Rendez-vous à Grouse Mountain pour une session de ski en hiver et sur la plage de Kitsilano pour une partie de beach volley en été. Top.

3. C’est une ville multi-culti

Vancouver est une ville multiculturelle, la proportion d’habitants nés à l’étranger s’y élève à 37,5% (contre 18,7% à Montréal). En 2010, l’agglomération de Vancouver comptait la moitié de sa population d’origine asiatique et celle-ci ne cesse de croitre. Les populations les plus présentes viennent de Chine, d’Inde et des Philippines.

Profitez de cette diversité pour tester les nombreux restaurants asiatiques : chinois, japonais, indiens et même certains « Indian Style Chinese Restaurants ».

Pour en savoir plus

4. La vie coûte cher !

Vancouver a été nommée ville la plus chère d’Amérique du Nord pour la 2e année consécutive et devance même new York ! [The Economist 2012/2013]

La différence de prix se ressent particulièrement au niveau :
– des loyers (compter $500 minimum pour une chambre dans une famille d’accueil/colocation a Burnaby, $700 pour une chambre à Kitsilano, 800$ à 1200$ pour une chambre dans Downtown),
– des dépenses de nourriture (min 7$ le fromage, entre $6 et $10 pour de la viande et 15$ pour une bouteille de vin)
– des transports ($2,75 le ticket de bus, $91 pour le pass 1mois/1zone et $124 pour 2 zones)

5. La ville accueille 10% des films de Hollywood

10Things001

Vancouver est surnommée « Brollywood » et « Hollywood North ». Vous ne le saviez pas ? Voici quelques films/séries qui y ont été tournés :

  • X Files (premières saisons)
  • Stargate SG-1
  • Smallville
  • Kyle XY
  • Supernatural
  • Et enfin pour les fans, New Moon, le 2nd volet de la série Twilight (wouhou)

Pour en savoir plus

6. Un réseau de transports high-tech

  • Marre d’attendre votre bus ? Vérifiez l’heure de passage en envoyant un sms contenant le numéro de l’arrêt de bus au 33333.
  • Vous ne savez pas où se trouve l’arrêt de bus que vous devez prendre ? L’application mobile – Live Translink Vancouver – utilise la géolocalisation pour pointer votre emplacement sur une carte, ainsi que tous les arrêts de bus aux alentours.
  • Vous avez trouvé votre arrêt et reçu par texto l’heure d’arrivée du bus mais il n’est toujours pas là ? Traquez – le sur la même application et repérez son emplacement en temps réel. Pour en savoir plus
  • Enfin, accrochez votre vélo a l’avant du bus pour éviter d’occuper le peu de place libre qu’il reste à l’intérieur du bus…ingénieux !

Vancouver Bus

7. Craiglist est son meilleur ami

Craiglist est le site d’annonces online le plus utilisé à Vancouver. Si vous cherchez un vélo, un logement, un meuble ou encore un job, c’est là qu’il faut chercher ! La faible description des annonces incite à appeler afin d’en discuter de vive voix.

8. Le hockey est sa religion

10Things004

Le lancement de la saison de NHL créé un réel engouement dans toute la ville, alors réunie dans les bars pour soutenir son équipe jusqu’au bout : les Canucks. Les Play Offs (ou Final Game) débutent mi Avril, c’est l’occasion de boire une bière avec ses amis en découvrant le sport favori des canadiens. Des combats entre joueurs peuvent survenir à des moments inattendus et pimenter le jeu.

9. Le yoga est son passe temps favori

Le yoga est très à la mode : les Vancouverois aiment être en forme et en accord avec leur corps.

De nombreux cours de yoga sont organisés un peu partout en ville (aussi bien en salle que dans des lieux publiques tels que le jardin du Dr Sun Yat-Sen ou sur la Canada Place). Vous pourrez également tenter les stages de yoga ou, si vous n’avez pas peur, le hot yoga : un enchaînement de positions traditionnelles du yoga dans une salle chauffée  à plus de 40 degrés.

Pour les adeptes, des magasins spécialisés vendent des vêtements et du matériel adaptés aussi bien dans les rues commerciales de Kitsilano (surtout sur la 4e avenue), dans le centre ville que dans les centres commerciaux (Metrotown).

“The only thing more plentiful than yoga studios are coffee shops”

10. L’esprit d’une petite ville se cache derrière son statut de métropole

Malgré sa grande taille et sa population, Vancouver garde l’allure d’une petite ville. Surtout quand les rues sont vides à 23h à peu près …tous les soirs de la semaine, et que la plupart des restaurants ne servent plus à 22h (20h15 pour quelques uns).

La meilleure chose à faire : vite repérer les lieux qui bougent, tel que Granville St et les boîtes de nuit à la mode en fonction des soirs.

Granville Street

GranvilleSt001

Artère principale de downtown, il s’agit aussi d’une des rues les plus animées de Vancouver. Elle est parfois surnommée « Entertainment District ».

En journée, rendez vous à la station Granville en skytrain et improvisez une séance shopping. Vous y trouverez aussi bien des boutiques abordables (H&M, Top Shop, …) que des boutiques plus chics.

GranvilleSt005

Besoin d’un nouveau téléphone ?
Montez au Future Shop et dirigez-vous vers les conseillers, ils vous proposeront toutes de sortes de forfaits et téléphones associés.

Envie d’une sortie culturelle ?
C’est aussi sur cette rue que se trouvent deux sites historiques nationaux du Canada :

  • Le Vogue Theatre (918 Granville St)
  • L’Orpheum Theatre (884 Granville St)

D’architecture moderne, le Vogue a été construit en 1940 et accueille de fameux festivals tels que le Vancouver International Film Festival, le Vancouver Comedy’s Fest et le Vancouver International Jazz Festival. L’Orpheum quand à lui a été pour la première fois construit en 1929 et accueille aussi bien des pièces de théâtre que des concerts.

Ces deux bâtiments sont signalisés par de géants néons, vous ne pourrez pas les rater.

GranvilleSt003

A la nuit tombée, revêtez vos tenues de soirée et testez les meilleures boites de nuit de Vancouver :

  • Le Roxy, comportant également une scène accueillant différents groupes pour des concerts (932 Granville St)
  • Le Cellar Night Club (1006 Granville St)
  • Le Tonic (919 Granville St)
  • Le Caprice (967 Granville St)

Pour ceux qui préfèrent se rassembler autour d’une table et boire entre amis, de nombreux bars sont aussi présents dans la rue. Slalomez entre les jeunes bourrés à la sortie des bars et choisissez votre lieu de sortie.

GranvilleSt004

Attention, l’entrée dans ces établissements est réservée aux plus de 19 ans et la vérification de pièces d’identité est systématique. N’oubliez pas d’en emporter une (voir deux pour certains endroits) afin d’éviter quelques désagréments.

A savoir : l’entrée en boîte nuit est pour la plupart gratuite avant 22h, même si l’ambiance n’est pas encore présente. A partir de 23h, la boite se remplit et vous pourrez commencer à profiter. Les boîtes de nuits et bars ferment cependant à 3h. Si vous souhaitez danser jusqu’à 5h, prévoyez un after.