La mode, la mode, la mode

On n’y pense pas forcément mais la mode s’adapte elle aussi aux conditions climatiques de la région. Si vous comptez emménager un jour à Vancouver, échangez vos bottes en cuir contre … des bottes de pluie ! Et oui, ces chaussures qui vous rappellent votre enfance apparaissent dès Septembre dans les rues et je vous assure que ce ne sont pas des enfants qui les portent.

Heureusement, vous n’êtes pas obligés de vous en tenir aux roses fluo : différentes marques se sont emparées du marché et vous trouverez tous les modèles possibles et imaginables. Que ce soit de la paire de bottes qui s’arrête à la cheville à celle qui monte jusqu’aux genoux, des simples bottes en plastiques à celles rembourrées, ou encore les bottes au design plus extravagant, passant du léopard au zèbre.

Deux points communs : leur étanchéité et … leur prix ! Comptez $60 à $100 pour investir dans une paire aussi basique soit-elle (ou lancez vous à la conquête d’Amazon si vous ne voulez vraiment pas dépenser autant). Vous pouvez résister quelques jours mais  vous craquerez quand vous rencontrerez les premières marres créées par la pluie en bord de route.

En attendant, voici mon petit coup de cœur – quitte à y mettre le prix, autant se faire plaisir !                                               (Rainboots Hunter – 160$)

Rainboots HunterRainboots Hunter

Capilano Bridge

Capilano Bridge

Le pont Capilano est un des endroits touristiques les plus populaires de Vancouver. Il est situé à North Vancouver, soit une heure de bus du centre ville (bus 246 depuis W Georgia&Burrard St ).

Il s’agit d’un pont suspendu de 140 mètres de long, situé à 70 mètres de hauteur au dessus de la rivière. Sa traversée est assez impressionnante, surtout lorsque le poids des touristes y créé un mouvement de balance.

Vous décidez d’y faire un tour, malgré les 32$ de frais d’entrée et votre léger vertige. Vous pénétrez dans le parc, jetez un rapide coup d’œil à la boutique de souvenirs et commencez la lecture de l’histoire de construction du pont. Vous admirez les différents totems et vous approchez du pont : le voilà.

Capilano Bridge Vancouver

Vous commencez la traversée, tout fier, tentez de vous arrêtez en chemin pour prendre quelques photos  – ce qui est peu rassurant lorsque le pont n’est pas stable. Vous vous rappelez qu’il a été construit de telle sorte qu’il puisse supporter 96 éléphants et vous vous sentez un peu mieux. Un coup d’œil en dessus des rampes vous permet d’admirer la vue.

Capilano Bridge Vancouver

Une fois le pont traversé, vous repérez ce parcours élaboré à travers les arbres, qui vous permet d’en savoir davantage sur le parc et l’environnement tout en prenant de la hauteur. Vous vous arrêtez sur les différentes plateformes et appréciez la vue. North Vancouver est constitué de forêt tropicale tempérée,  facilement reconnaissable par sa dense végétation, sa mousse caractéristique et les espèces animales qui y vivent.

Capilano Bridge Vancouver

Un voile de brume rend l’endroit mystique et vous ressentez l’atmosphère particulière de la forêt.

Capilano Bridge Vancouver

Vous retraversez le pont et vous rendez au Cliffwalk pour la dernière partie du parcours. Il s’agit d’une plateforme élaborée au dessus de la rivière, vous donnant la sensation d’être dans le vide. Elle se termine par une plaque de verre impressionnante sur laquelle vous pouvez marcher au dessus du canyon.

Capilano Bridge Vancouver

A savoir

En hiver, le pont de Capilano est décoré de guirlandes lumineuses, ce qui rend l’endroit magique pour les fêtes de Noël. Envisagez d’y aller à la tombée de la nuit (aux environs de 16h30).

Capilano Bridge Christmas Lights

Les Rocheuses en 3 jours – jour 3

Jour 3

Le jour du départ est déjà arrivé : lever à 7h pour profiter de la dernière matinée dans les sources d’eau chaude. Il en existe trois différentes :

  • Miette Hot Springs, situées à 45 km de Jasper
  • Radium Hot Springs, à la limite du Kootenay National Park
  • Banff Upper Hot Springs, situées dans la ville de Banff

Arrêt n°12 – Banff Upper Hot Springs

Vous choisissez les sources de Banff, situées à 5 minutes du centre ville en voiture. Véritable piscine aménagée au milieu des montagnes, l’entrée coûte 7,30$ par adulte et le casier 1$. Vous vous changez, sortez et foncez dans l’eau chaude. L’eau à 39°C vous détend et vous fait oublier totalement la température extérieure. Vous vous asseyez sur le rebord aménagé à l’intérieur de la piscine et profitez de la vue sur les montagnes, c’est un vrai moment de détente avant les 9 heures de route. Une douce odeur de souffre est perceptible mais pas assez forte pour en devenir gênante. Le soleil brille et vous discutez avec votre voisin canadien de 64 ans qui vient ici chaque week end afin de bien commencer sa journée.

Vous tentez quelques brasses mais la chaleur a engourdi votre corps et vous êtes vite épuisés.

Banff Upper Hot Springs

Vous reprenez la route et visualisez tout ce que vous avez vécu ces 3 derniers jours.

Vous repensez à tous les lacs, les cascades, mais aussi les animaux que vous avez croisé sur le chemin : le cerf en train de brouter en plein centre ville de Banff,

Montagnes Rocheuses Cerf

le premier ours que vous avez vu de loin, médusé … puis celui que vous avez approché à un mètre de distance depuis la voiture, tout inoffensif en train de manger des fleurs,

Montagnes Rocheuses Ours

pour finir avec celui qui a carrément traversé la route devant votre voiture, peu préoccupé par votre présence.

Montagnes Rocheuses Ours Montagnes Rocheuses Ours

Vous vous rappelez de la sensation de liberté que vous avez ressentie quand vous étiez entourés de montagnes…

Montagnes Rocheuses

… la légère inquiétude qui vous a traversé quand l’orage a éclaté et que vous étiez seul sur la route …

Montagnes Rocheuses Ours

… puis à quel point les contrastes étaient beaux quand le soleil est revenu …

Montagnes Rocheuses

Vous avez adoré votre week end  et vous vous demandez  quand est-ce que vous pourriez revenir avec un peu plus de temps pour découvrir les randonnées et sentiers que vous n’avez pu faire.

 

Les Rocheuses en 3 jours – jour 2

Jour 2

Départ 8h30 pour une journée bien remplie ! Vous commencez par vous rendre à Banff, faire le plein d’essence et acheter le pass pour le parc national de Jasper (disponible à l’office du tourisme). Vous partez en direction de Jasper via la Transcanadienne et au bout d’une heure arrivés à votre premier point de vue de la journée : le lac Bow.

Arrêt n°3 – Lac Bow

Lac Bow

Ce lac situé juste en bord de route vous coupe le souffle. Vous descendez jusqu’au bord et appréciez la vue quelques minutes, assis dans l’herbe. Sa netteté est incroyable, vous avez envie d’acheter un kayak et de le traverser jusqu’au pied des montagnes.

Arrêt n°4 – Lac Peyto

Très célèbre, le Peyto lake est reconnaissable par sa forme particulière. Garez votre voiture sur le parking et montez pendant une petite dizaine de minutes le sentier qui mène au belvédère. De plus de 5km2 de superficie, il s’étend sur une longueur de 2,8 km au pied des montagnes.

Lac Peyto 

Vous reprenez votre route et suivez la promenade des glaciers – ou Columbia Icefields. Cette route longe la plupart des grands glaciers et vous offre un point de vue admirable sur eux. Vous n’hésitez pas à vous arrêter en chemin pour admirer le paysage tout en profitant d’un bol d’air frais.

Arrêt n°5 – Glacier Athabasca

Le glacier Athabasca est un des plus visités d’Amérique du Nord. Il fait partie des 15 glaciers du champ de glace Columbia et se retire de quelques mètres chaque année à cause du réchauffement climatique.  Vous repérez le glacier depuis la route et vous vous arrêtez en bas. Vous montez le chemin assez pentu qui  vous amène au pied du glacier en un quart d’heure. Vous suivez le chemin balisé tout en lisant les panneaux d’information. Tout au long du chemin, vous observez ces étranges balises qui indiquent où se situait le glacier il y a quelques années et vous vous demandez où il sera dans 10 ans.

L’eau de fonte qui provient de ce glacier alimente trois systèmes fluviaux : la rivière Saskatchewan, le fleuve Columbia et la rivière Athabasca. Des millions de Canadiens dépendent de ce cours d’eau pour leurs besoins aussi bien domestiques qu’agricoles. Le glacier est impressionnant, mais la vue est assez limitée d’en bas.

Glacier Athabasca

Glacier Athabasca

Il est possible de monter sur le glacier en réservant une place à partir du bus Ice Explorer, un véhicule mi-bus mi-truck, dont les énormes roues permettent de se déplacer aisément sur la neige. Il est également possible d’effectuer des randonnées sur le glacier, encadré par un guide, avec des compagnies telles qu’ icewalks.com.

http://www.icewalks.com/index.html

Arrêt n°6 – Chutes Sunwapta

Votre prochain arrêt correspond aux chutes Sunwapta. Il s’agit d’une des nombreuses cascades créées par les vallées suspendues. Le courant d’eau fourni par les glaciers se jette avec violence et déforme la roche.  La visite se fait en 30 minutes, mais vaut le coup d’œil : vous passez au dessus des chutes grâce au pont aménagé.

Chutes Sunwapta

Chutes Sunwapta

Arrêt n°7 – Chutes Athabasca

La rivière Athabasca sert de pont entre l’eau salée de l’océan Arctique et l’eau douce gelée du champ de glace Columbia. Les chutes Athabasca sont très impressionnantes avec leurs 25 mètres de hauteur. Vous passez devant les chutes puis rejoignez la rivière. Vous profitez de l’eau paisible à cet endroit pour tenter des ricochets et apprécier le panorama des montagnes en fond.

Chutes Athabasca

Arrêt n°8 – Glacier Mont Edith Cavell

La route est sinueuse et pentue : une vraie route de montagne en S à travers la forêt vous mènera à ce majestueux glacier. La route est peu renseignée mais ne faites pas demi-tour ! Ce glacier vaut vraiment le coup d’œil et vous offre un réel espace d’immensité. Au bout de la route, vous arrivez sur un petit parking. Vous remarquez un petit chemin étroit et l’empruntez : celui-ci vous mène à travers la forêt, puis au milieu de roches … pour arriver au point de vue sur le glacier. Le mont Edith Cavell, haut de 3 300 mètres, est reconnaissable par la présence du glacier Angel, en forme d’ange. En bas du glacier, vous pouvez apercevoir des fontes du glacier, couleur menthe à l’eau.

Mont Edith Cavell

Arrêt n°9 – Jasper 

Vous traversez la ville de Jasper et immédiatement remarquez ces wapitis qui ont envahi la ville. La ville a été construite sur leur habitat, ils continuent d’y vivre en toute tranquillité. Cette petite ville de 4 000 habitants est en effet située en plein parc national de Jasper. Sa particularité est sa forme de J, suivant les contours de la rivière Athabasca.

Jasper

Arrêt n°10 – Lac Anneth & Lac Edith

A proximité de la ville se trouvent ces deux lacs, toujours d’un beau bleu perçant. Le panorama y est moins impressionnant que pour les précédents lacs, mais des tables de pique-nique y sont à disposition et constituent un parfait endroit pour une petite pause goûter !

Lac Anneth et Edith

Arrêt n°11 – Canyon Maligne

Le canyon Maligne, situé non loin de Jasper, sera votre dernier stop de la journée.

Très impressionant par sa hauteur et la pression de l’eau qui s’écoule, il n’en reste pas moins un incontournable à voir dans le parc national de Jasper.

Canyon Maligne

Les Rocheuses en 3 jours – jour 1

N’ayant pas de vacances, vous profitez d’un week end de 3 jours pour partir à la découverte des montagnes Rocheuses. Vous imaginez déjà les lacs bleu turquoise, surplombés par la montagne et les neiges des glaciers et entourés de forêts. C’est bien beau tout ça, mais un voyage comme ça, ça se prépare !

Vous louez une voiture, réservez des hôtels, cherchez sur internet les incontournables et préparez de quoi grignoter en voiture entre deux lieux de visite. Vous faites votre valise, en n’oubliant pas :

  • Le maillot de bain pour les sources chaudes
  • Le gros pull pour la visite des glaciers
  • L’appareil photo AVEC chargeur pour rendre jaloux tous vos amis Facebook
  • Une carte des parcs nationaux
  • Un mp3 pour mettre de la musique en voiture (8h de route, c’est LONG)
  • Les chaussures de randonnée au cas où vous aimeriez vous faufiler hors du chemin
  • Une liste de tous les arrêts prévus, car il serait dommage de louper un glacier !

Jour 1

Départ aux aurores, vous mettez votre musique préférée et c’est parti pour le roadtrip ! Vous roulez une heure … deux heures … trois heures … le paysage a déjà complètement changé et vous vous arrêtez pour une pause café à Merritt, petite ville de 7 000 habitants qui accueille chaque année des rodéos professionnels. Vous êtes au milieu des plaines et pourtant toutes les grandes chaînes de restauration sont présentes : Mc Donald, Starbucks, Tim Hortons … une chose est sûre, vous ne mourrez pas de faim !

Merritt

Quelques locaux profitent du soleil sur leur terrasse. Pour vous, il est temps de reprendre la route.

Votre deuxième arrêt n’aura lieu qu’une fois arrivés à Salmon Arm : composée de 16 000 habitants, la ville est située à mi-trajet de Vancouver- Banff. Vous y recherchez un endroit sympathique où pique-niquer. Vous repérez le lac Shuswap qui longe la ville et décidez de vous y rendre pour votre pause déjeuner.  Vous débarrassez vite la table à l’arrivée des mouettes, qui se sont invitées à votre festin, et vous reprenez la route en direction des montagnes.

Salmon Arm

Sur le chemin, les premières montagnes apparaissent mais vous semblent inatteignables. Plus qu’une heure de trajet … l’excitation monte et puis il faut le dire, après 8 heures de route vous commencez à en avoir marre de la voiture !

 

Arrêt n°1 – Lac Moraine

Vous êtes enfin arrivés ! Vous garez la voiture et vous vous précipitez vers le lac. Le bleu du lac – mais aussi le vent glacé du soir – sont à couper le souffle.  Vous appréciez quelques instants le panorama et vous vous dites que le voyage en valait la peine. Vous repérez un chemin sur la droite du lac et vous le longer. Quelques moustiques sont au rendez-vous, mais pas assez pour effacer le sourire sur votre visage. Plus vous avancez sur le chemin, et plus l’eau du lac vous parait claire et translucide. Vous tentez quelques pas dans l’eau mais vos pieds rouges vous supplient de sortir. Vous avancez jusqu’au cours d’eau et observez le lac sous un autre angle.

Lac Moraine

Lac Moraine

Le lac Moraine est un des plus appréciés par les visiteurs du monde entier. Il est situé au pied de la Ten Peaks Valley, dans le parc national de Banff.

 

Arrêt n°2 – Lac Louise

Direction le lac Louise, situé à quelques minutes en voiture. Un lac du même bleu vous y attend, mais un seul mont en arrière plan.  Sa couleur turquoise provient de la farine de roche directement issue des glaciers : les glaciers broient la roche en dessous et la pulvérisent pour en faire une fine poudre (=la farine de roche). Les eaux de fonte entraînent cette poudre dans le lac. L’eau vaseuse qui en résulte absorbe toutes les couleurs de la lumière qui y pénètre, sauf le turquoise saisissant et le bleu éclatant qui reflètent de la surface de l’eau.

Lac Louise

Le lac peut geler de Novembre à Juin et sa profondeur est de 70 mètres. Son eau provient de la fonte des glaciers et atteint moins de 10°C l’été. Vous pouvez cependant y louer un canoë pour vous y promener.

Un hôtel, véritable château, domine le lac : le Fairmont Château Lake Louise Hotel. Il est utilisé notamment pour de nombreux mariages et vous propose des chambres à partir de 400$ la nuit.

La nuit commence à tomber, vous retrouvez votre voiture et rejoignez le centre ville de Banff pour un dîner bien au chaud et une nuit bien inspirée.

Lynn Canyon Park

Lynn Canyon Park

Vous avez entendu parler de ce parc gratuit situé à une heure de Vancouver et une petite balade en forêt ne vous ferait pas de mal. C’est parti !

Le Lynn Canyon Park a été construit en 1912 et s’étend sur 250 ha. Il est situé à l’Est de North Vancouver et est accessible par bus depuis Downtown (bus 240 puis 228/229). Il contient de nombreux chemins de randonnées aux longueurs et difficultés différentes, mais également un pont suspendu qui vous permet de traverser le canyon et une “piscine naturelle” à l’eau bleu turquoise.

Après une 1h10 de bus, vous arrivez à l’entrée du parc. Vous jetez un coup d’oeil au plan, décidez quel chemin prendre et prenez en photo le plan au cas où vous en auriez besoin plus tard. Le pont suspendu vous attend et vous le traversez d’un pas peu assuré – pourvu qu’il ne craque pas quand je passe.

Lynn Canyon Park

Lynn Canyon Park

Vous suivez les chemins – des plateformes en bois aménagées sur le sol – et appréciez le calme. Quelques rayons de soleil traversent les branches pour illuminer le sol. Vous vous promenez à travers les arbres, certains âgés de plus de 80 ans et vous vous sentez tout petit.

Lynn Canyon Park

Vous arrivez à la piscine naturelle appelée “30 Foot Pool” (pourquoi chercher un nom plus compliqué ?!), sautez à travers les rochers et accédez au bord de l’eau. Vous avez apporté votre maillot de bain et êtes prêts pour le grand saut dans cette eau transparente … Par précaution, vous trempez un pied avant de sauter et vous vous rendez compte que l’eau est froide, très froide.

LynnCanyon008

LynnCanyon007

Tant pis pour le plongeon ! Vous faites quelques pas dans l’eau puis préparez votre pique nique sur un rocher. Pendant que vous dégustez votre repas, un groupe de jeunes a repéré un rocher depuis lequel plonger (5m de hauteur). Leurs sauts sont accompagnés de “ohh” et de “ahh” émis par les visiteurs appréciant le spectacle – tout en étant bien contents de ne pas être à leur place.

La pause terminée, vous décidez de redescendre vers le Sud, de façon à rejoindre le Twin Falls Bridge. Vous reprenez votre chemin, tentez quelques “hors pistes” et arrivez jusqu’aux Twin Falls. Vous imaginez le tournage de Stargate et comprenez pourquoi ils ont choisi ce lieu.

Cela fait deux heures que vous errez dans le parc et il est temps de reprendre le bus. Vous rentrez au centre ville avec plein de belles images en tête.

Site officiel du parc

Lynn Canyon Park

Lynn Canyon Park

Stanley Park

Dimanche midi, le soleil brille et vous n’avez aucun plan pour la journée. Vous vous rendez compte que vous n’avez toujours pas visité le parc dont tout le monde vous parle depuis votre arrivée à Vancouver : Stanley Park. Vous emportez une bouteille d’eau, une paire de lunettes de soleil et vos meilleures chaussures : c’est parti pour une promenade de 8,8 km !

Vous prenez le bus, descendez le plus proche possible de l’entrée du parc et rejoignez le seul chemin qui permet d’accéder à la presqu’île : W Georgia St. La vue sur le parc depuis l’autre côté de la rive vous rappelle votre promenade de la semaine passée à travers Coal Harbour.

Vous repassez devant les yachts qui n’ont pas bougé depuis, vous identifiez la voie pour piéton (et évitez ainsi de vous faire renverser par une multitude de vélos) et traversez la rive.

Vous longez le chemin sur la droite, qui vous mène au début de la balade. Vous avez alors vue sur les immeubles de Coal Harbour, depuis le calme du parc, et le centre ville vous semble maintenant appartenir à un autre monde…
Stanley Park Vancouver

Vous dépassez une femme et sa poussette, croisez des familles entières de touristes prenant des photos et vous faites doubler par un couple en roller. Vous approchez du premier point de vue : celui des mâts totémiques.

Totem Stanley Park
Vous admirez ces œuvres crées par les Premières Nations, faites un tour dans la boutique de souvenirs (il y en a toujours une) et reprenez votre promenade.

Peu à peu, vous laissez le bruit des vagues vous bercer, accompagné d’une douce odeur marine. Vous ne pensez à rien et admirez la vue. Quelques hydravions viennent troubler votre tranquillité, puis repartent aussitôt.

Vous passez devant le canon Nine O’Clock, qui est résonne chaque soir puis poursuivez votre chemin jusqu’à Brockton Point, qui accueille un phare rouge et blanc. C’est à cet endroit précis qu’Arnold Schwarzenegger a remis la flamme olympique à Sebastian Coe à l’occasion des Jeux Olympiques d’Hiver (2010).
Phare Vancouver

Vous approchez de la statue immobile sur son rocher, Girl In A Wetsuit, et apercevez au loin le Lions Gate Bridge, ce pont qui relie Vancouver à North Vancouver.
Girl In a Wetsuit Stanley Park

Peu à peu, vous approchez le pont …le dépassez…vous avez parcouru la moitié du chemin ! Le Siwash Rock, une petite île constituée d’un rocher soutenant un arbre apparait dans votre point de vue. Cette île est associée à une légende des Premières Nations.
Rock Stanley Park
A l’approche de la Third Beach, les musiques à la mode atteindront vos oreilles et trottineront dans votre tête. Quelques jeunes branchés profitent des beaux jours pour déguster un barbecue sur la plage.
Third Beach Vancouver
Revêtez vos plus beaux bikinis et foncez tremper les pieds dans l’eau (le corps pour les plus courageux).
Pour ceux qui préfèrent les toboggans et l’eau douce, une piscine en plein air (payante) est à disposition entre les deux plages.
Second Beach Vancouver
La Second Beach, plus familiale, est située juste à côté d’un parc de jeux : idéal pour les familles et les personnes à la recherche de plus d’espace.

English Bay

EnglishBay001

Un rayon de soleil apparait et English Bay se transforme en Côte d’Azur. Plein de jeunes en tenues d’été envahissent aussi bien les plages que les rues et terrasses voisines.

Coin sympathique pour apprécier la douceur de l’été, venez bronzer sur la plage, apprécier une glace ou une boisson glacée en terrasse. Vous y découvrirez les 14 statues énigmatiques de Chinois souriant dans le Morton Park, œuvre appelée A-maze-ing Laughter.

English Bay

Les deux rues se croisant à English Bay, Davie Street et Denman Street vous proposent une série de restaurants, bars et d’adresses sympas pour se réunir entre amis.

Vous décidez de vous balader dans le quartier et de :

  • Sortir votre meilleur short en jean, l’accessoire de base à Vancouver
  • Tester les immenses glaces sur mesure de chez Marble Slab Creamery
  • Prendre une photo marrante avec les statues souriantes (vraiment bizarres !)
  • Bronzer dans l’herbe au soleil parce qu’après tout, il faut bien profiter de l’été

English Bay

Pour la petite histoire

Les statues « A-maze-ing Laughter » ont été réalisées en bronze par Yue Minjun, un des artistes contemporains chinois les plus influents.  Elles représentent la signature de l’artiste et relèvent la question de l’interprétation du sourire.

English Bay

Installée en 2010, cette œuvre était censée rester temporaire et être restituée à son créateur en 2012. Les Vancouvérois, séduits par l’œuvre, ont signé des pétitions afin de garder les statues en place. Le fondateur de la marque Lululemon (célèbre marque canadienne de vêtements de Yoga) a été jusqu’à offrir  une donation de 1,5M$ à son créateur, qui originalement la vendait à 5M$.  Yue Minjun a finalement accepté cette offre et cédé l’œuvre à la ville, impressionné par le nombre d’habitants se prenant en photo avec.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur cet article de journal.

Granville Street

GranvilleSt001

Artère principale de downtown, il s’agit aussi d’une des rues les plus animées de Vancouver. Elle est parfois surnommée « Entertainment District ».

En journée, rendez vous à la station Granville en skytrain et improvisez une séance shopping. Vous y trouverez aussi bien des boutiques abordables (H&M, Top Shop, …) que des boutiques plus chics.

GranvilleSt005

Besoin d’un nouveau téléphone ?
Montez au Future Shop et dirigez-vous vers les conseillers, ils vous proposeront toutes de sortes de forfaits et téléphones associés.

Envie d’une sortie culturelle ?
C’est aussi sur cette rue que se trouvent deux sites historiques nationaux du Canada :

  • Le Vogue Theatre (918 Granville St)
  • L’Orpheum Theatre (884 Granville St)

D’architecture moderne, le Vogue a été construit en 1940 et accueille de fameux festivals tels que le Vancouver International Film Festival, le Vancouver Comedy’s Fest et le Vancouver International Jazz Festival. L’Orpheum quand à lui a été pour la première fois construit en 1929 et accueille aussi bien des pièces de théâtre que des concerts.

Ces deux bâtiments sont signalisés par de géants néons, vous ne pourrez pas les rater.

GranvilleSt003

A la nuit tombée, revêtez vos tenues de soirée et testez les meilleures boites de nuit de Vancouver :

  • Le Roxy, comportant également une scène accueillant différents groupes pour des concerts (932 Granville St)
  • Le Cellar Night Club (1006 Granville St)
  • Le Tonic (919 Granville St)
  • Le Caprice (967 Granville St)

Pour ceux qui préfèrent se rassembler autour d’une table et boire entre amis, de nombreux bars sont aussi présents dans la rue. Slalomez entre les jeunes bourrés à la sortie des bars et choisissez votre lieu de sortie.

GranvilleSt004

Attention, l’entrée dans ces établissements est réservée aux plus de 19 ans et la vérification de pièces d’identité est systématique. N’oubliez pas d’en emporter une (voir deux pour certains endroits) afin d’éviter quelques désagréments.

A savoir : l’entrée en boîte nuit est pour la plupart gratuite avant 22h, même si l’ambiance n’est pas encore présente. A partir de 23h, la boite se remplit et vous pourrez commencer à profiter. Les boîtes de nuits et bars ferment cependant à 3h. Si vous souhaitez danser jusqu’à 5h, prévoyez un after.