Les Rocheuses en 3 jours – jour 2

Jour 2

Départ 8h30 pour une journée bien remplie ! Vous commencez par vous rendre à Banff, faire le plein d’essence et acheter le pass pour le parc national de Jasper (disponible à l’office du tourisme). Vous partez en direction de Jasper via la Transcanadienne et au bout d’une heure arrivés à votre premier point de vue de la journée : le lac Bow.

Arrêt n°3 – Lac Bow

Lac Bow

Ce lac situé juste en bord de route vous coupe le souffle. Vous descendez jusqu’au bord et appréciez la vue quelques minutes, assis dans l’herbe. Sa netteté est incroyable, vous avez envie d’acheter un kayak et de le traverser jusqu’au pied des montagnes.

Arrêt n°4 – Lac Peyto

Très célèbre, le Peyto lake est reconnaissable par sa forme particulière. Garez votre voiture sur le parking et montez pendant une petite dizaine de minutes le sentier qui mène au belvédère. De plus de 5km2 de superficie, il s’étend sur une longueur de 2,8 km au pied des montagnes.

Lac Peyto 

Vous reprenez votre route et suivez la promenade des glaciers – ou Columbia Icefields. Cette route longe la plupart des grands glaciers et vous offre un point de vue admirable sur eux. Vous n’hésitez pas à vous arrêter en chemin pour admirer le paysage tout en profitant d’un bol d’air frais.

Arrêt n°5 – Glacier Athabasca

Le glacier Athabasca est un des plus visités d’Amérique du Nord. Il fait partie des 15 glaciers du champ de glace Columbia et se retire de quelques mètres chaque année à cause du réchauffement climatique.  Vous repérez le glacier depuis la route et vous vous arrêtez en bas. Vous montez le chemin assez pentu qui  vous amène au pied du glacier en un quart d’heure. Vous suivez le chemin balisé tout en lisant les panneaux d’information. Tout au long du chemin, vous observez ces étranges balises qui indiquent où se situait le glacier il y a quelques années et vous vous demandez où il sera dans 10 ans.

L’eau de fonte qui provient de ce glacier alimente trois systèmes fluviaux : la rivière Saskatchewan, le fleuve Columbia et la rivière Athabasca. Des millions de Canadiens dépendent de ce cours d’eau pour leurs besoins aussi bien domestiques qu’agricoles. Le glacier est impressionnant, mais la vue est assez limitée d’en bas.

Glacier Athabasca

Glacier Athabasca

Il est possible de monter sur le glacier en réservant une place à partir du bus Ice Explorer, un véhicule mi-bus mi-truck, dont les énormes roues permettent de se déplacer aisément sur la neige. Il est également possible d’effectuer des randonnées sur le glacier, encadré par un guide, avec des compagnies telles qu’ icewalks.com.

http://www.icewalks.com/index.html

Arrêt n°6 – Chutes Sunwapta

Votre prochain arrêt correspond aux chutes Sunwapta. Il s’agit d’une des nombreuses cascades créées par les vallées suspendues. Le courant d’eau fourni par les glaciers se jette avec violence et déforme la roche.  La visite se fait en 30 minutes, mais vaut le coup d’œil : vous passez au dessus des chutes grâce au pont aménagé.

Chutes Sunwapta

Chutes Sunwapta

Arrêt n°7 – Chutes Athabasca

La rivière Athabasca sert de pont entre l’eau salée de l’océan Arctique et l’eau douce gelée du champ de glace Columbia. Les chutes Athabasca sont très impressionnantes avec leurs 25 mètres de hauteur. Vous passez devant les chutes puis rejoignez la rivière. Vous profitez de l’eau paisible à cet endroit pour tenter des ricochets et apprécier le panorama des montagnes en fond.

Chutes Athabasca

Arrêt n°8 – Glacier Mont Edith Cavell

La route est sinueuse et pentue : une vraie route de montagne en S à travers la forêt vous mènera à ce majestueux glacier. La route est peu renseignée mais ne faites pas demi-tour ! Ce glacier vaut vraiment le coup d’œil et vous offre un réel espace d’immensité. Au bout de la route, vous arrivez sur un petit parking. Vous remarquez un petit chemin étroit et l’empruntez : celui-ci vous mène à travers la forêt, puis au milieu de roches … pour arriver au point de vue sur le glacier. Le mont Edith Cavell, haut de 3 300 mètres, est reconnaissable par la présence du glacier Angel, en forme d’ange. En bas du glacier, vous pouvez apercevoir des fontes du glacier, couleur menthe à l’eau.

Mont Edith Cavell

Arrêt n°9 – Jasper 

Vous traversez la ville de Jasper et immédiatement remarquez ces wapitis qui ont envahi la ville. La ville a été construite sur leur habitat, ils continuent d’y vivre en toute tranquillité. Cette petite ville de 4 000 habitants est en effet située en plein parc national de Jasper. Sa particularité est sa forme de J, suivant les contours de la rivière Athabasca.

Jasper

Arrêt n°10 – Lac Anneth & Lac Edith

A proximité de la ville se trouvent ces deux lacs, toujours d’un beau bleu perçant. Le panorama y est moins impressionnant que pour les précédents lacs, mais des tables de pique-nique y sont à disposition et constituent un parfait endroit pour une petite pause goûter !

Lac Anneth et Edith

Arrêt n°11 – Canyon Maligne

Le canyon Maligne, situé non loin de Jasper, sera votre dernier stop de la journée.

Très impressionant par sa hauteur et la pression de l’eau qui s’écoule, il n’en reste pas moins un incontournable à voir dans le parc national de Jasper.

Canyon Maligne

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s